Categories
BLOG

INVESTIR ET S’INVESTIR EN HAÏTI

Capture d’écran 2015-01-26 à 09.31.12

Jerry Tardieu promeut l’entrepreneuriat social

Le Nouvelliste | Publié le : 23 janvier 2015

Les étudiants de l’Institut de hautes études commerciales et internationales (IHECE) ont été nombreux, le jeudi 22 janvier, à répondre présent à la conférence-débat de l’entrepreneur Jerry Tardieu sur le thème « Entrepreneuriat et responsabilité sociale en Haïti, un état des lieux ». Les étudiants ont profité de l’occasion pour s’offrir « Investir et s’investir en Haïti, un acte de foi », l’ouvrage publié en 2014 par le P.D.G. de l’hôtel Royal Oasis.
L’auditorium de l’Institut de hautes études commerciales et internationales (IHECE) a été trop petit pour accueillir les étudiants intéressés à assister à la conférence-débat organisée par l’IHECE, dont l’orateur a été l’entrepreneur Jerry Tardieu. Certains étudiants ont dû suivre l’exposé du P.D.G. de l’hôtel Royal Oasis sous le soleil, à travers les fenêtres de l’auditorium. Tout le long de son intervention, Jerry Tardieu a fait la promotion d’un nouveau modèle d’entrepreneuriat dans le pays.

Pour lui, c’est l’entrepreneuriat social qui peut favoriser l’essor du pays. Il a lancé un appel aux entrepreneurs haïtiens. « Ce n’est pas tout d’investir pour gagner de l’argent », a indiqué M. Tardieu, soulignant qu’il faut aussi que les entrepreneurs réinvestissent leurs profits en Haïti. Il croit que l’économie devrait être prioritaire dans l’agenda du pays.

Devant plusieurs centaines d’étudiant, Jerry Tardieu demande aux entrepreneurs haïtiens d’avoir une responsabilité sociale plus prononcée dans le pays. Il regrette que les élites économique et politique n’aient de consensus sur aucun projet économique national. « Les élites ne doivent pas avoir un discours fataliste sur le pays », a-t-il souligné, invitant les Haïtiens à développer plus d’amour pour leur pays.

Parlant aux jeunes, l’entrepreneur de 47 ans leur fait savoir qu’ils font le meilleur choix. Celui de se former. Il les invite à nourrir de grandes ambitions. « En Haïti, il faut rêver en couleur, a-t-il indiqué, ajoutant que ce n’est pas grave si vous atterrissez en noir et blanc. »

Jerry Tardieu se dit conscient qu’il y a un problème de crédit en Haïti. Mais il conseille aux jeunes qui ont des projets d’affaires de bien prendre leur temps de monter un plan d’affaires en consultant des aînés, avant de le déposer dans des institutions financières. Il les invite à se mettre ensemble.

En plus de deux heures d’horloge, le P.D.G. de l’hôtel Royal Oasis a réussi à tenir des centaines d’étudiants suspendus à ses lèvres. Au cours des débats, chaque étudiant a voulu poser sa question au conférencier.

A la fin, l’écrasante majorité des étudiants venus assister à la conférence se sont offert le livre signé de Jerry Tardieu : « Investir et s’investir en Haïti, un acte de foi ». Le livre a été vendu à un prix spécial de 200 gourdes pour permettre aux étudiants de faire l’acquisition.

« Investir et s’investir en Haïti, un acte de foi » fait son bonhomme de chemin. Le livre de Jerry

Tardieu sera en signature le dimanche 25 janvier à Boston. Une autre vente-signature est prévue à Montréal le 30 janvier 2015.

Carlin Michel cmichel@lenouvelliste.com

Categories
BLOG

Ayiti la !

nOula sera à la Tohu cette fin de semaine pour la commémoration du cinquième anniversaire du séisme.

Il nous fera plaisir de vous rencontrer à notre Kiosque samedi, dimanche et lundi.

Ou bien à la conférence que nous donnerons dimanche à 15h, conjointement avec le Groupe de Ressources de la Diaspora

“Mobilisation de la diaspora dans la chaine de valeur du café haïtien.”

Lien vers le communiqué de presse

Lien vers le la programmation complète de l’événement