Categories
BLOG ÉCONOMIE ENTREPRENARIAT

FRANZ SAINTELLEMY

Un immigrant d’Haïti donne au quartier St-Michel un coup de pouce “haute technologie”

Paul Delean, La Gazette de Montréal
Publié le: 11 mai 2015 (traduit par jcs)

FranzSaintellemy

Le quartier St-Michel de Montréal n’a pas la réputation d’être une ruche de haute technologie, mais Frantz Saintellemy n’a pas hésité à y enraciner son empire commercial en plein essor.

Il a été élevé à St-Michel après avoir déménagé d’Haïti à Montréal comme enfant, et il a gardé un vif attachement à ce quartier doté d’une grande population d’immigrants, mais largement sous-estimé par beaucoup.
“Mes amis pensaient que j’étais fou de m’y installer. Le bâtiment (sur le boulevard Crémazie E.) était en mauvais état. Vous aviez besoin d’une vision pour en voir le potentiel. Mais je voulais me prouver que c’était possible le faire, qu’il existe d’autres modèles de succès (pour la communauté noire) que ceux d’athlète ou d’animateur, que c’est possible d’être un professionnel de haut niveau et de venir de Saint-Michel.”
Franz Saintellemy couramment bilingue, 41 ans, en est la preuve vivante. Lorsqu’il a emménagé à St-Michel il ne parlait ni français ni anglais, ce qui ne l’a pas empêché de faire ses études en génie électrique à l’Université de Boston et au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.). Il a travaillé d’abord aux États-Unis pour la société de semi-conducteurs Analog Devices, puis est retourné à Montréal en 2004 en tant que directeur de la technologie pour l’une des plus grandes entreprises technologique du Québec, Future Electronics.
Il y a quatre ans, Saintellemy a décidé qu’il était temps de se débrouiller seul, d’abord comme consultant, mais son but ultime était de créer une entreprise créant des produits uniques.

Lire la suite (en anglais)

http://montrealgazette.com/business/immigrant-from-haiti-gives-st-michel-a-high-tech-boost
150511FranzSaintellemy

Categories
AGRICULTURE BLOG DIASPORA ÉCONOMIE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

Entrepreneur de l’année Haïti 2015

Haïti – Économie : Récipiendaires des Prix « Entrepreneur de l’Année»
28/01/2016 09:35:47 Haïti Libre
Pascal Registre, entrepreneur de l’année 2015

Pascal-Registre-2

Mardi 26 janvier, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté près de 600 invités du gouvernement et du secteur privé, a eu lieu la remise des Prix de la 6ème Édition de « Entrepreneurs de l’Année »
Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2015 a été décerné à Pascal Registre.
Denis O’Brien, Fondateur et Président du Groupe Digicel, a décrit M. Registre comme étant « non seulement un entrepreneur inné, mais le genre d’hommes qui n’a jamais oublié les racines de sa réussite, sa propre communauté […] Quand vous regardez l’histoire de Pascal Registre vous savez que vous avez devant vous quelqu’un qui saisit chaque occasion, perçoit toutes les possibilités, et est prêt à affronter le monde afin de faire de ses rêves une réalité. C’est le genre de personne, qui peut aider à faire évoluer positivement le profil économique d’Haïti […] Dans ce contexte, il est particulièrement réconfortant de constater que bien qu’il se soit établi aux États- Unis, Pascal a senti ce besoin de revenir en Haïti et a mis sur pied une entreprise là où les emplois étaient le plus nécessaire, dans son Artibonite natale. J’espère que beaucoup d’autres suivront son bel exemple ».
En 1986, Pascal Registre a ouvert la Brasserie de Liancourt (Bralia), une usine de fabrication de blocs de glace à Liancourt. En 1999, il lance la marque d’eau potable « Elite » suivie en 2002, d’Elite Soda, disponible dans 7 saveurs de fruits de la Caraïbes.

Il dispose aujourd’hui d’une usine d’embouteillage dernier cri, et emploie 60 personnes directement et jusqu’à 1,000 indirectement en haute saison. Il consacre maintenant 80% de son temps en Haïti à gérer l’expansion de son entreprise.
« Pascal Registre est exactement le genre d’entrepreneur auquel nous pensions quand nous avons choisi le thème du concours de cette année : Soyez les leaders du changement », a déclaré le Président de Digicel Haïti, Maarten Boute.
Les Prix de 2015 ont été décernés dans cinq catégories. En plus d’avoir remporté le titre d’Entrepreneur de l’Année 2015, Pascal Registre a également remporté le Prix dans la catégorie industrie.
Dans la catégorie Agriculture & Environnement, le Prix a été remporté par Pierre François Benoît, qui, après avoir mené une carrière comme militaire et diplomate a mit sur pied « Les Jardins Hydroponiques d’Haïti », jouant le rôle de pionnier en ce qui a trait à la culture des plantes hors sol.
Dans la catégorie Construction, le Prix a été décroché par Jean Odelin Ordelus de « OD Peint Groupe Construction », qui a lancé son entreprise à 19 ans seulement, avec un seul pinceau pour tout actif et qui a travaillé sans relâche au point de devenir un chef de file dans ce domaine en Haïti.
Dans la catégorie Services, le Prix est allé à Jean Conille de « Gazel / Autogas ». Ce dernier ayant été tellement interpellé par l’ampleur de la déforestation quand il est revenu du Canada qu’il a entrepris de remplacer l’utilisation du charbon de bois par celle du propane subventionné.
Et le Prix pour la catégorie Émergente, a été attribué à Myrna Verdier de « La Ferme des Antilles », qui a construit l’un des poulaillers les plus ultra-modernes d’Haïti et qui est maintenant en train de mettre sur pied une « ferme-école » caribéenne, afin d’enseigner aux enfants les rudiments de l’agriculture et du développement durable.

HL/ HaïtiLibre
http://www.haitilibre.com/article-16446-haiti-economie-recipiendaires-des-prix-digicel-entrepreneur-de-l-annee.html