“Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels communs et qui, en vue de les satisfaire, s’associent pour exploiter une entreprise conformément aux règles d’action coopérative.”

nOula coop de solidarité

Nous avons choisi le modèle de la coopérative de solidarité car il offre le maximum d’ouverture en ce qui concerne le membership et qu’il permet même à terme d’intégrer les organisations de producteurs au sein de notre conseil d’administration. La coopérative de solidarité est celle qui regroupe les catégories de membres suivantes. Les trois catégories de membres sont collectivement propriétaires de l’entreprise.

  • Membres utilisateurs, soit des personnes ou sociétés qui utilisent les services ou achète les produits de la coop : 20$
  • Membres travailleurs, soit des personnes qui travaillent pour la coop : 50$
  • Membres de soutien, soit toute personne ou société qui a un intérêt économique, social ou culturel dans l’atteinte des objetifs de la coop. Ceux-ci sont les proches collaborateurs de l’entreprise : 500$

Structure associative

L’assemblée générale : C’est le lieu privilégié d’exercice de la démocratie pour les membres de la coopérative.

Un membre = un vote : Un membre a droit à un vote peu importe les montants qu’il a investi ou la catégorie à laquelle il appartient. La démocratie dans l’entreprise est protégée par la loi des coopératives.

Le conseil d’administration : Il est élu par l’assemblée générale qui lui confère des pouvoirs. Chacune des catégories de membres a le droit d’élire au moins un administrateur.

Structure organisationnelle

Le coordonnateur général, les bénévoles, les membres et les employés de la coopérative font fonctionner les opérations de la coop. En tant que travailleurs, ils doivent se référer à la direction de l’entreprise, qui elle doit se référer à son conseil d’administration.

Financement

Financement interne : La capitalisation de la coopérative commence par ses membres. Pour devenir membre, tout individu ou entreprise doit payer ses parts de qualification. L’investissement continu est un facteur de succès dans une coopérative. Le membre peut continuer à capitaliser dans sa coopérative en achetant des parts privilégiées. Les membres, en contribuant financièrement à la croissance de leur coopérative, deviennent ainsi les premiers artisans de son développement.

Financement externe : Des prêts, des garanties de prêts et des subventions peuvent être accordés à la coopérative en lien avec ses activités. Les sources sont nombreuses et des programmes particuliers sont réservés aux coopératives.