Categories
AGRICULTURE BLOG ÉCONOMIE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

La récolte de café commence en Haïti

Photo: Donald Donazald, responsable production de UCOCAB

La récolte de café 2016 commence

Grâce à une saison des pluies qui a favorisé la floraison du café au cours des 3 derniers mois, la récolte de café  commence cette année un peu plus tôt dans la région de Baptiste.
Les observations faites dans les parcelles de production sont encourageantes pour les producteurs et pour nOula cette année car on prévoit récolter le double de ce qui a été récolté l’année passée.
Ceci vient récompenser les efforts déployés par les producteurs pour régénérer les plantations qui ont été sévèrement endommagées par le fléau de la rouille caféière au cours des dernières années.

Les acteurs du mouvement coopératif se mobilisent

Les producteurs de notre partenaire UCOCAB (Union des Coopératives de Café de Baptiste), s’affairent donc déjà fébrilement à remettre en opération les centres de dépulpage des 7 coopératives membres du réseau et à mener une campagne de sensibilisation visant l’ensemble de la communauté de cette belle région, dans le but d’expliquer l’importance stratégique du mouvement coopératif dans le contexte actuel.

Le double défi de la contrebande et du dérèglement climatique

Les producteurs relèvent en effet un double défi depuis quelques années: celui de régénérer leurs plantations dont 75% des caféiers ont été tués par la rouille (résultat du réchauffement climatique), et celui de « capturer » une partie des énormes quantités de café (30% de la production nationale) qui disparaissent du pays par contrebande vers la République Dominicaine.

Activités de sensibilisation

Nous avons donc participé cette semaine à des activités de sensibilisation organisées par UCOCAB dans les localités les plus proches de la frontière afin motiver les membres des coops à participer activement à la vie associative au sein de leurs coops et aussi à convaincre d’autres producteurs à joindre le mouvement coopératif et à y diriger leur production caféière.

Le réseau de partenaires

UCOCAB, Singing Rooster, Kok Ki Chante, nOulacoop, Root Capital et LWR appuient conjointement les producteurs dans cette démarche cruciale et déterminante pour le développement économique, social et environnemental de la région de Baptiste.

Categories
AGRICULTURE BLOG ÉCONOMIE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

Forum Social Mondial: coopératives et éco-agriculture

Mondialisation solidaire du mouvement coopératif

Au Forum Social Mondial (du 9 au 14 août 2016 à Montréal) nous avons eu le privilège de rencontrer des producteurs de café de coops d’Amérique Latine. Suite à ces rencontres inspirantes, nous avons l’objectif de mettre en place une collaboration directe entre une coopérative du Honduras et notre réseau de producteurs en Haïti, UCOCAB de la région de Baptiste. Dans le cadre de cette collaboration triangulaire entre coopératives du Québec, d’Amérique Latine et d’Haïti, pourraient commencer dès cet automne des activités de formation, d’échange et de transfert technologique « de paysans à paysans » sur les pratiques d’éco-agriculture caféière développées au cours des 20 dernières années au Honduras.

Résultats de 20 ans de pratiques d’éco-agriculture caféière

Ces producteurs étaient il y a 20 ans, précisément là où en est UCOCAB aujourd’hui: ils produisaient difficilement 4 conteneurs de café par année. Aujourd’hui ils en produisent annuellement 180, d’un café biologique et équitable de haute qualité. Résultat d’autant plus remarquable qu’il fut réalisé sans aide gouvernementale, uniquement  grâce à l’accès direct au marché équitable et au soutien fourni par Coop Coffees. Ce faisant ces producteurs ont bâti, en plus d’un éco-système équilibré capable de résister aux effets du réchauffement climatique, une communauté solide, autonome et efficace qui est maintenant engagée à aider d’autres coops de production à atteindre les mêmes résultats. Dans cette coop, le rendement moyen en café par hectare est 15 fois supérieur au 250 kg par hectare qui est la moyenne en Haïti.

Collaboration de paysans à paysans, et de coop à coop

Cet automne cette coopérative du Honduras va donc élargir son cercle d’influence pour y ajouter Haïti. Résultat de la pertinence de cette mondialisation du mouvement coopératif. Voila une bonne nouvelle que nous voulons partager avec les producteurs de café haïtien, mobilisés pour relancer la production.

Remerciements à Guylaine Pelletier de Café Cambio coopérative de travail et à l’équipe de Coop Coffees (Monika Firl, Florent Gout et Felipe Gurdian) pour avoir facilité ce rapprochement Québec-Haïti-Amérique Latine.